Tina Marcos

Ce mois, nous partons à la rencontre de Tina Marcos, créatrice de bijoux basée à Genève.

Après avoir suivi des études de gemmologie à Londres puis travaillé pour des diamantaires au Brésil et en Israël, Tina Marcos a décidé en 2008 de lancer sa propre marque de bijoux, Jewels by T.

Une marque qui, inspirée du marché de bijoux brésilien, se voit et s'achète uniquement sur rendez-vous chez la créatrice. "En effet, j'aime beaucoup le contact personnel avec les clients. De plus, cela ne vaut pas beaucoup la peine d'investir dans une arcade ou louer un corner dans des grands magasins pour devoir ensuite augmenter de manière sensible le prix de mes créations".

Entrer dans son antre joaillier offre une plongée dans un monde de bijoux aux formes épurées, aux lignes sobres et élégantes, tout en délicatesse et qui se portent à toute heure du jour ou de la nuit. 

Les bijoux proposent tous une rencontre entre l'or (jaune, blanc ou rose) avec les diamants sous toutes leurs formes. Fleurs, papillons, prennent forme sur pendentifs, boucles d'oreilles, bagues et bracelets.

Tina Marcos se laisse inspirer par ses nombreux voyages aux quatre coins du monde: "Je suis inspirée par la vie de tous les jours. Mes idées me viennent en observant les gens, la nature et parfois même les paysages. La majorité de de mes idées me viennent la nuit, ce qui entraîne parfois des insomnies les jours où les idées se bousculent dans ma tête".

"Pour créer des pièces, je laisse aller mon inspiration, puis je me lance dans le dessin de mes futures pièces. Ce n'est pas moi qui les taille et les produit, n'ayant pas une formation de joaillière mais de gemmologie. Je fais appel pour ce faire à des fournisseurs, principalement en Israël, en Inde et au Brésil".

Le credo de Tina Marcos est d'offrir aux femmes des bijoux qui leur ressemblent, subliment leur beauté naturelle, brillent d'élégance."La femme qui porte les bijoux "Jewels by T" est une femme dynamique, élégante, classe, raffinée et romantique".

D'où viennent tes clientes ?

"La majorité de mes clientes font partie de la "Genève Internationale", des femmes au mélange de nationalités et d'origines, mais également des Suissesses".

Quel joaillier t'a inspiré et donné envie de travailler dans ce domaine?

"Sans aucun doute: Graff pour ses magnifiques pièces et taille de diamants, j'adore aussi les bijoux de la maison suisse Adler, tout comme de grands noms comme Van Cleef ou même Cartier".

Quel serait le bijou de tes rêves? A créer? A porter?

"A porter: j'aimerais bien peut être pouvoir un jour créer ma bague de fiançailles...

A créer: je rêverais de créer une magnifique rivière de diamants ou une tiare".

Quelles sont les tendances actuelles que tu remarques dans le monde de la joaillerie?

"Après une mode tournée sur l'or rose pendant les deux dernières année, on passe maintenant à un grand intérêt pour les diamants noirs".

Submitted by julie on Sun, 17/06/2012 - 11:03