"Le Redoutable" Jean-Luc Godard, vu par Michel Hazanavicius

Hazanavicius, qui réalisé The Artist et OSS, se concentre sur une partie de la vie de l'un des plus grands cinéastes de l'histoire du cinéma. Son film n'est pas un biopic sut Jean-Luc Godard car l'action du film se déroule en 1967, alors que Jean-Luc Godard qui reste le cinéaste le plus en vue de sa génération, tourne La Chinoise avec la femme qu'il aime, la jeune Anne Wiazemsky (Stacey Martin) de 20 ans sa cadette. Ils sont heureux, amoureux et se marient. Mais alors que son film est critiqué et boudé par le public, JLG alors âgé de 37 ans va se remettre en question et vouloir tout basculer et se réinventer. Les événement de Mai 68 ne vont qu'amplifier ce processus. Porté par son désir de révolution et les dogmes maoïstes, Godard va traverser une crise qui va mettre à mal son couple et sa figure sacrée d'icône de la Nouvelle Vague. Il passe de cinéaste star en artiste maoïste odieux aussi incompris qu’incompréhensible.

« Le Redoutable » emprunte son titre au reportage radio qui relate la croisière du premier sous-marin nucléaire français, lancé en 1967 « Ainsi va la vie à bord du Redoutable ». C’est une de ces phrases codées qu’on utilise entre amoureux, en l’occurrence Jean-Luc Godard et Anne Wiazemsky.

Le scénario du film est adapté des deux livres de souvenirs d’Anne Wiazemsky – Une année studieuse et Un an après – qui a accepté de vendre les droits du livre à Hazanavicius quand il a prononcé le mot drôle. Car Godard, adulé et détesté, est réputé provocateur et méprisable mais il a beaucoup d’humour et aime les calembours.

Le film divisé en 10 chapitres est plaisant mais assez vite le processus trouve ses limites en raison d’un manque de fond. Le réalisateur se perd dans cette romance entre Jean-Luc Godard et Anne Wiazemsky.

Louis Garrel, qui incarne le cinéaste, livre une performance parfaite -similaire physiquement, mais également dans la voix, le regard et la posture (il a posé un cheveu au bout de sa langue pour parler comme JLG) et rend son personnage merveilleusement antipathique.

Date de sortie en CH-F : 13 septembre 2017. Durée : 107’ et les horaires c'est par là.

 

Tali Cavaleri

Topics
Submitted by Tali on Tue, 29/08/2017 - 15:10