Prune Nourry

Submitted by julie on Sat, 10/06/2017 - 09:36

Le Musée Guimet offre son musée pour une Carte blanche à Prune Nourry du 19 avril au 18 septembre 2017. Cette fois le musée n'offre pour cette carte blanche pas seulement sa rotonde au 4e étage mais bien tout l'établissement à l’artiste plasticienne. Un magnifique écrin pour recevoir les magnifiques sculptures pour un dialogue poétique avec les collections.

Les sculptures de Prune Nourry se sont ainsi installées à travers les étages et collections et offrent analogies visuelles et correspondances de sens avec les pièces du musée. C'est l'occasion de redécouvrir ce beau musée et de révéler la portée du travail artistique de Prune Nourry et sa marque dans l'histoire de l'art. 

Nées d’un triptyque d’expériences asiatiques, les œuvres de Prune illustrent dix ans de travail de l’artiste. On revoit des oeuvres des projets artistiques Terracotta Daughters, Imbalance ou encore Holy (Rivers/Holi/Daughters).

Comme fil d'Ariane, on retrouve des fragments d’un Bouddha de plusieurs mètres de haut conçu par l’artiste in situ et dont le pied géant, installé dans la cour khmère, introduit le déploiement vertical du corps du Bouddha, la tête se trouvant au dernier étage, sous la rotonde. Le Bouddha s'installera durablement dans le Musée grâce à un élément qui sera installé au rez-de-jardin le 21 juin 2017. Ce Bouddha géant en quatre parties, rappelle que le bouddhisme est un fil conducteur pour comprendre l’art et les civilisations asiatiques sur leur longue histoire.

Cette superbe exposition qui nous fait voyager à travers l'oeuvre de Prune Nourry est ponctué d'un livre qui sort au même moment, Serendipity, chez Actes Sud, qui permet de poursuivre la réflexion sociologique et artistique lancée par l'exposition au Musée Guimet. Le travail de l'artiste est en effet vibrant de réflexions et ponts avec d’autres disciplines scientifiques, telles que médecine, anthropologie, archéologie ou bioéthique et questionne l’évolution artificielle de l’humain et les dérives de la sélection procréative non naturelle.

Holy, carte blanche à Prune Nourry, du 19 avril au 18 septembre 2017, Musée national des arts asiatiques, Paris.

Image de couverture: © Sarah Hughes

image Montly Personality