Proenza Schouler

Submitted by julie on Wed, 09/03/2011 - 14:08

Proenza Schouler, derrière ce nom se cachent deux jeunes hommes virtuoses Jack McCollough et Lazaro Hernandez. Ils sont sympas, ils sont mignons et surtout ils ont un talent fou.

La marque a été fondée en 2002 par les deux jeunes hommes, qui avaient étudié ensembleà la Parsons School of Design et qui étaient à l'époque l'un stagiaire chez Michael Kors et l'autre chez Marc Jacobs. Ils lancent leur marque sous le nom de "Proenza Schouler" sont les noms de jeune fille de leurs mamans respectives. Leur touche est un équilibre entre la coolness attitude américaine et une élégance frenchie.

Retour sur leur rencontre:

Leur touche est un équilibre entre la coolness attitude américaine et une élégance frenchie.Ils se font vite repérer par Anna Wintour, la fameuse rédactrice en chef de Vogue (USA), à la coupe au carré impeccable, qui leur ouvre les portes de son carnet d'adresses et leur offre un sacré coup d'accélérateur.

On les rencontre en 2004 lors de la Fashion Week à Paris, c'était le début mais déjà Jack et Lazaro exposaient leurs créations chez Colette. En effet, la marque lancée, tout s'est enchaîné rapidement pour les deux amis avec un succès non démenti depuis lors sur la scène de la mode américaine et internationale. Les prix aussi tombent avec le "Swarovski Perry Ellis Award" en 2003, le "CFDA Womenswear Designer of the Year Award" en 2007 et enfin le "CFDA Accessory Designer of the year 2009 Award".

En 2007, Valentino Fashion Group met la main sur 45 % de Proenza Schouler. Cette acquisition se traduit par un apport de 3,7 millions de dollars au capital de la marque américaine. Proenza Schouler gagne ainsi les moyens de jouer dans la cour des plus grands et de lancer ses gammes d'accessoires. Ainsi, en 2008, la marque lance sa première ligne de chaussures avec la maison Giuseppe Zanotti puis, peu après, sa collection de sacs, qui a déjà vu s'imposer le PS1 comme un incontournable aux bras des fashionistas.

Loic Pringent a dédié un reportage à Proenza Schouler, "Le Jour Avant", soit une plongée dans les 24 heures précédant le défilé, où l'on sent le stress, où l'on voit les dernières robes prendre forme sous nos yeux, où l'on voit la fourmillère de collaborateurs qui s'affairent pour le jour J. Enfin, la consécration finale avec le défilé de mode durant la Fashion Week new-yorkaise.

Jack: Pourquoi fait-on de la mode ? … hum…
Lazaro : Parce qu’on a peur de faire de l’art.
Jack : C’est ça, j’avais peur d’être un artiste mais je voulais garder un pied dans ce monde fou.
Lazarro : L’art, c’est sans doute trop inabordable, alors la mode est une sorte de compromis entre quelque chose qui n’est pas de l’art mais qui n’est pas qu’un produit non plus. Ça nous aide à nous exprimer, à exprimer notre créativité, à donner notre vision du monde, c’est « designer » des choses.
Jack : La mode, c’est un croisement de plusieurs choses. Ce n’est pas quelque chose qui me fascinait avant la fac. Je voulais être peintre ou sculpteur.
Lazaro : Jack avait une toute autre vision de la vie à cette époque !
Jack : Oui, j’étais plus punk et rebelle que ça. J’étais le vrai rebelle, un peu grunge, un peu crade. J’avais des dreadloks sur mon torse, ce genre de choses (rire). Donc je ne savais même pas que la mode existait. Je vivais dans un autre monde. Mais la mode m’amuse. Pour l’instant…

Pour leur collection printemps-été 2011, Proenza Schouler a mis en avant une femme plus posée et moins rock'n punk que d'habitude aux goûts vestimentaires néanmoins bien affirmés. Ils utilisent pour cette collection toute une palette d'étoffes, froissées, gauffrées ou encore tweedées. Le tweed est l'élément phare de la saison qui se décline en veste inspiration Chanel revisité ou en tailleur jupe destructuré. Le tie and dye, soit la teinture sur tissu aux contours flous, est de la partie de manière élégante, offrant des nuances de couleurs en teints camaïeux. Jeux de tissus et de transparences parent les femmes d'une allure assumée et sensuelle, les couches se superposent, fusionnant dans de belles combinaisons vestimentaires.

image Montly Personality