Verbier Festival – Un premier week-end prometteur

Ce vendredi 20 juillet, le Verbier Festival Orchestra a ouvert les festivités sous la baguette de son Directeur Musical, Charles Dutoit. L’ensemble composé d’une centaine de musiciens triés sur le volet a interprété les œuvres de von Weber et Tchaïkovski. Invités de marque pour cette première soirée, le violoniste Renaud Capuçon et le violoncelliste Gautier Capuçon ont rendu hommage à Brahms. Les frères d’archets qui se sont imposés en quelques années sur la scène internationale classique ont offert aux festivaliers un moment privilégié car leurs apparitions communes se font de plus en plus rares. A la fin de leur prestation et la demande unanime du public, les artistes complices sont revenus sur scène pour improviser un duo d'une technicité qui n'avait d'égale que leur talent.

Changement d’ambiance dès le lendemain avec un quatuor à cordes de premier plan: le Quatuor Ebène. Les mélomanes ont pu apprécier le vibrato, le doigté et la puissance des jeunes artistes sur des œuvres de Mozart et de Schubert. Mention spéciale pour leur interprétation d'une partition exigeante de Tchaïkovski à travers laquelle le quatuor a tenu en haleine son audience jusqu’à l’ultime note du Finale.

Moment d’émotion le dimanche 22 juillet avec une grande Dame de la scène classique internationale, la pianiste Elisabeth Leonskaja. Dans l’intimité de l’église de Verbier, les touches du Steinway se sont animées sous les doigts experts de cette artiste accomplie qui a interprété les œuvres de Mozart, Schumann et Tchaïkovski.

Pour ce premier week-end, ces artistes se sont rapprochés des sommets, dans tous les sens du terme. Les 40'000 spectateurs attendus pour cette nouvelle édition ont jusqu’au 5 août 2012 pour découvrir ou redécouvrir les 250 artistes de la quinzaine à travers des concerts d’exception, des Master Class et répétitions publiques, des conférences ou ateliers découvertes du Discovery et encore des concerts du Fest’Off.

Topics