Sur les traces de Rodriguez

Avec "Sugar Man", on part sur les traces du songwriter américain d'origine mexicaine, Sixto Rodriguez. Un artiste qui s'est fait repérer en début de carrière par les plus grands producteurs de son époque, notamment avec Motown, dans les années 70. Tous parient en lui et lui prédisent le plus grand avenir. Mais son disque sort et c'est le grand flop... Rodriguez s'en retourne donc à son job d'ouvrier. Oui, mais voilà, le hasard fait qu'une copie de son disque circule en Afrique du Sud et que là-bas, ses mélodies folk deviennent le signe de ralliement des jeunes dans leur lutte contre l'apartheid. En Afrique du Sud, une génération entière a vibré sur ses chansons, tout en ignorant tout de son parcours. On le dit mort. Un jour, un journaliste part sur les traces de Rodriguez essayant de découvrir comment il est mort. Et c'est là que le film débute, nous entraînant dans la recherche de cet artiste mystérieux.

L'histoire est improbable. Si c'était un film de fiction, on se dirait que le scénariste a imaginé une histoire tirée par les cheveux. Et bien non, l'histoire est vraie, elle est émouvante. Les mélodies sont superbes, rappellant dans le loin Elliott Smith ou Bob Dylan. Le film nous touche aussi lorsque l'on voit Rodriguez seul dans sa vieille maison, un peu abandonné, vivant de peu. On se dit que la vie est injuste, que Rodriguez aurait dû avoir le succès qu'il méritait. Même si le passé ne l'a pas comblé de réussite, le documentaire a fait redécouvrir cet artiste et Rodriguez n'arrête plus de faire des tournées et de donner des concerts à guichets fermés. Une belle revanche sur le passé!

A voir absolument!

Topics