Studio Bagel Show | Montreux Comedy Festival

Le Studio Bagel c’est cette bande de Youtubeurs ultra marrants, qui grâce à la qualité humoristique de leurs vidéos, finissent par faire ami-ami avec Canal+ (Les Tutos, Le Dézapping du Before, etc.) Le Studio Bagel, c’est autant de vues sur Youtube que d’habitants sur terre (j’exagère un peu !). Le Studio Bagel c’est des productions de qualité faites en premier lieu pour conquérir l’ample surface du web.

Ce weekend, ces jeunes sympathiques posaient leur Macbook Pro dans leur chambre d’hôtel à Montreux et tentaient de jouer dans la cour des grands de l’humour francophone, j’ai nommé le Montreux Comedy Festival. Ils sont un véritable exemple de cette jeune culture web qui grandit et tente de plus en plus de se faire de la place dans d’autres médias comme la TV, le cinéma et le spectacle. Pour la TV c’est déjà bon, vu qu’ils réalisent déjà pas mal de mandats pour Canal+.

Alors voilà, est-ce que ce qui fait rire sur internet, fait rire en live ? Est-ce que les membres du Studio Bagel vont me faire rire aussi efficacement et rapidement ici, à Montreux, que dans leurs vidéos délirantes?

Telles sont les questions qui me sont passées par la tête lors du début du spectacle. Début du spectacle qui m’a d’ailleurs donné l’occasion de m’en poser, des questions, tant il a tiré en longueur.

Sur scène, ils posent la thématique du show (thématique qui n’a d’ailleurs pas l’air d’être très éloignée de la réalité) :

Kevin Razy, Jérôme Niel, Gaël Mectoub, Ludovik, Monsieur Poulpe, Kemar, Bengui-gui et son dauphin, Mady, Natoo, et la blonde Alison (si je n’oublie personne) se retrouvent sur scène, à Montreux, pensant que nous, public, sommes là pour une diffusion de leurs vidéos. L’un des membres (Jérôme Niel) fait vite remarquer aux autres membres qu’à Montreux, il s’agit de faire un spectacle vivant et non pas de diffuser des vidéos. Suivent alors divers « meublages du temps» pour essayer d’être à la hauteur, avec quelques diffusions des vidéos de leur chaîne Youtube à succès qui viennent ponctuer tout ça.

 

Les moments sympas

- Bengui-gui et son dauphin

- La séduisante Mady. Épouse moi.

- Les apparitions de Kemar

- Jérome Niel déguisé en Hamlet qui se fait posséder par son personnage des « Tutos » et s’énerve sur Skype contre son boss Antoine de Caunes (et ouais ma gueule !)

- Tex (Mex) qui apparaît lors d’un faux générique de Les Z’amours en secouant des maracas

- Les moments « blonde » de Alison, la tête de turc, dernière arrivée du studio

- Les diffusions de leurs vidéos (qui me font toujours autant rire)

- Le moment « Jean-Marc » réalisé en live avec pour acteur principal un jeune du public, qui aura sûrement perdu sa copine après sa tentative de roulage de galoche à Alison. C'est ce genre de spécialité innovante qui fait plaisir en spectacle. Ce mélange parfait de spontanéité, humour, innovation, et qualité. C'est plus dans ce genre de formule qu'on aimerait les voir performer sur scène. Détail: Après avoir filmé un spectateur dans diverses situations sur scène, le voilà à la fin du spectacle, devenir acteur principal d'une vidéo du Studio Bagel. Vidéo dont certaines parties étaient d'ailleurs guidées au début par des suggestions d'improvisation du public.

 

Bilan

Mitigé. Je suis sorti content du spectacle. Et disons que pour une première de ce Studio Bagel format Show, c’est bien. Cela dit, mes plus gros fous rires sont arrivés pendant les vidéos diffusées et non pas pendant le spectacle en soi. Dommage !

Que pense le reste du public, composé pour la plupart de jeunes ados prépubères venus pour pouvoir frimer lundi à l’école en montrant la photo qu’ils auront pu faire avec Guillaume Bats présent dans le public (dont nous assisterons au spectacle mardi, au Théâtre de la Grenette, à Vevey), ou avec un des membres du Studio Bagel croisé avant ou après le show devant l’entrée du bar pro ? Je ne sais pas.

Tout ce que je sais, c’est que le Montreux Comedy Festival innove en terme de programmation depuis ces dernières années, en invitant des Norman, Bagels ou autres stars de l’internet, et que cela rajeunit considérablement le public qui assiste d’habitude à ce genre d’évènement humoristique pointu. Et ça, c’est vraiment bien ! Ça les fait sortir de leur chambre, ces petits jeunes, accros à l’écran !

 

Topics