Révélation de la talentueuse artiste suisse Billie Bird aux M4Music!

Elodie Romain est une chanteuse, auteur-compositeur et guitariste lausannoise. Peut-être l’avez-vous déjà entendue au Bleu Lézard à Lausanne, à la Fête de la Musique à Genève ou au Festineuch de Neuchâtel ? Pour nous, la première fois, c’était un soir de juin 2007 au Chat Noir de Genève. La petite salle était pleine et il y régnait une ambiance d’une intensité rare. Seule sur scène, accompagnée de sa guitare accoustique, elle s’était mise à chanter. Le temps s’était arrêté, nos cœur s’étaient emballés au son de sa voix chaude, vibrante. Nous étions bouleversés. A la fin de la représentation, le public, conquis, charmé, avait acclamé l’artiste.

Elodie Romain poursuit son chemin, réalise diverses collaborations et featurings. Depuis l’an passé, décidée à se lancer dans une carrière solo, Elodie Romain compose ses propres chansons et prépare un premier album, aux influences folk et indie dont certains titres sont déjà sur le net. Début janvier 2012, décidée à s’imposer une deadline, elle s’inscrit à la demotape clinic du concours M4Music sous son nouveau nom de scène, Billie Bird. Son travail est sélectionné parmi 800 démos et pendant le week-end du 23 et 24 mars derniers à Zurich, elle se place les dans les trois premières places de la catégorie pop. Une première expérience devant un jury professionnel qui la galvanise et l’encourage à persévérer.

Tu reviens tout juste des M4Music qui ont eu lieu à Zurich les 23 et 24 mars derniers. Parle-nous un peu de cet événement et comment cela s’est passé pour toi.

C’était une expérience vraiment intéressante et inattendue. Je me suis inscrite à ce concours sans illusions et j’ai été sélectionnée ! Ce week-end m’a vraiment donné confiance en moi. Avoir été placée parmi les trois meilleurs artistes pop par des professionnels du domaine, c’est une belle reconnaissance alors que je commence tout juste ce nouveau projet. J’ai reçu des compliments, surtout pour ma voix mais aussi parce que ma voix et mon instrument font corps d’une manière particulière et unique. J’ai reçu des conseils de différents acteurs du monde musical, ce qui est très précieux.

Quelles sont tes ambitions?

A court terme, faire des concerts et sortir mon premier album cet automne. A plus long terme et dans l’idéal, trouver un label et vivre de mon projet. Le plus important pour moi est de continuer à chanter et à composer. En m’écoutant, je veux que les gens aient l’impression que je suis là, dans leur pièce,  à chanter juste pour eux. Cette dimension intimiste qui constitue mon univers musical compte beaucoup à mes yeux.

Quels sont tes thèmes de prédilection. Où trouves-tu l’inspiration ?

Mes chansons sont  le reflet des nombreuses questions que je me pose sur mon rapport aux autres, sur les relations humaines, amoureuses. J’écris ce que je vis, des voyages, des rencontres agréables ou désagréables, des coups de cœurs musicaux. J’aime travailler sur l’espace, comment remplir l’espace avec voix et picking uniquement, comment dégager une émotion forte d’un son rond, englobant.

Parle-nous de ton parcours musical ?

A 9 ans, un ami m’a appris quelques accords, ceux d’ "Angie" des Stones. J’ai ensuite appris à jouer toute seule en autodidacte. Une fois adulte, je me suis perfectionnée en prenant des cours.  J’ai l’impression que j’ai toujours chanté. La composition est venue à l’adolescence, mais mes premières chansons n’étaient pas glorieuses (rires). A l’époque je n’écrivais qu’en français. Aujourd’hui l’anglais me correspond beaucoup plus. Il correspond aussi mieux à mon univers musical. J’ai tout de même encore un titre en français que je chante sur scène intitulé « Souviens-toi ».

Te sens-tu soutenue en Suisse en tant que musicienne?

J’ai l’impression que la musique s’est développée très rapidement en Suisse depuis cinq ou six ans ! On voit maintenant des artistes suisses franchir les frontières de notre pays et s’exporter jusqu’aux USA, ce qui était impensable il y a dix ans à peine. Cette soudaine évolution est la preuve que la Suisse regorge de talents qui méritent un soutien à la hauteur.

Où pourra-t-on t’écouter prochainement ?

Je serai en concert à Lausanne le 7 juin au Bourg et le 8 juin au Festival de la Terre au Théâtre de Verdure. 

Topics
Submitted by Garance on Fri, 20/04/2012 - 20:47