Présences électroniques 2010, Genève

Au menu du festival,un coctail mélangeant musique expérimentale, compositions électroniques actuelles, performances musicales d'artistes locaux et internationaux ainsi que pièces du répertoire électroacoustique.

Lancé à Paris en 2005, PRESENCES électroniques est un festival annuel qui a pour spécificité d’offrir aux artistes de la scène électroacoustique et électronique ainsi qu’au public un système unique de diffusion et d’écoute spatialisée avec un acousmonium.

Mais qu'est-ce donc qu'un Acousmonium? C'est un dispositif qui permet au spectateur de se retrouver immergé au cœur de l’expressivité de l’œuvre dans une dimension beaucoup plus vaste que dans des salles habituelles. Le spectateur perçoit en effet certaines spécificités sonores plus que d’autres, suivant où il se trouve dans la salle, ce qui donne au concert un caractère unique. A la console, le régisseur a un véritable rôle d’interprète de l’œuvre en public. Tout comme le chef d’orchestre, il se charge de préciser les nuances, les contrastes et les couleurs, le relief et bien sûr la mise en espace, avec ses effets cinétiques.

Pour cette première édition à Genève, les soirées se dérouleront en deux volets, proposant une première série de concerts diffusés grâce à l'Acousmonium de l'Ina GRM au Théâtre de l'Alhambra, puis dès 23 heures des lives et DJ sets spatialisés par l'Acousmonium de l'AMEG dans la salle du Zoo.

Topics
Submitted by julie on Mon, 22/11/2010 - 22:40