Picasso, Kunsthaus Zürich

Cela se passait en 1932 et l’artiste avait choisi lui-même l’ensemble des œuvres exposées. On n'avait encore jamais vu qu'un artiste, et non un directeur, décidât lui-même des œuvres à montrer dans un musée et cela fut vécu comme une révolution. Picasso donnait à voir sa peinture ainsi qu'il la voyait, mettant en avant l'une ou l'autre de ses œuvres d'une manière très personnelle.

Des plus de deux cents travaux exposés à l'époque, on en retrouve 70 et une trentaine de travaux sur papier en provenance des collections internationales les plus réputées (du Museum of Modern Art et du Metropolitan Museum à New York, de la Tate Modern à Londres, du Museo Thyssen-Bornemisza à Madrid, ...) et de collections privées d'Europe et d'outre-mer jamais montrées au public.

Par cet hommage à l'exposition de 1932, les commissaires Tobia Bezzola et Simonette Fraquelli retracent l'histoire de la naissance de la première exposition internationale de Picasso et montrent son influence sur l'acceptation de l'artiste mondialement reconnu depuis. L'exposition nous fait découvrir ou redécouvrir l'ensemble de l'œuvre artistique de ce génie de la peinture. On navigue à travers les courants picturaux, des oeuvres de jeunesse de Picasso influencées par des maîtres tels que Gauguin, van Gogh à la période bleue et rose empreinte de mélancolie, avant de plonger dans les inspirations cubistes et surréalistes.

Topics
Submitted by julie on Mon, 22/11/2010 - 23:23