Okou

Duo composé de Tatiana Heinz et de Gilbert Trefzger, Okou est un groupe se proposant le chantre des influences musicales variées, fusionnant les styles tels que le blues, le folk, le blues ou encore la soul.

Tout a commencé en 2006, Tatiana, qui avait grandi en Côte-d'Ivoire avant de venir étudier les arts graphiques à Bordeaux, venait d'entamer une carrière de chanteuse à Londres. Elle croise un jour le guitariste suisse Gilbert Trefzger, collaborateur de Nitin Sawhney et Roy Ellis. La rencontre est magique, d'une énergie créatrice folle. "Quand j'ai rencontré Gilbert, c'est la première fois que je faisais personnellement la connaissance de quelqu'un qui jouait de la guitare lap steel (ndlr. guitare dont on joue à plat, instrument posé sur les genoux, rendue célèbre par Ben Harper). Cela me fascinait. J'ai tout de suite été interpellée par la musique que jouait Gilbert, elle me touchait. J'aimais beaucoup son utilisation des instruments comme le banjo. On a tout de suite trouvé une énergie musicale commune à partager".

Vivant à distance, elle à Paris et lui entre Berlin et Bâle, la relation se crée à distance, ils partagent leurs idées musicales à distance et se réunissent pour achever chaque chanson. Au fil des mois, l'album trouve son ambiance country folk naturelle, et son titre, Serpentine. Il est rapidement mis en boîte par les producteurs Jay Newland et Jean-Philippe Allard et une poignée de musiciens expérimentés. Le disque livré en version digitale en octobre 2009 sort en CD en janvier 2010 et fait un succès à « To the Bone ».

"Notre premier album était très spontané, nous nous sommes laissés portés par notre inspiration. On ne s'attendait d'ailleurs pas à signer sur un label, ce qui nous avait laissé une grande liberté. Maintenant que nous avons signé avec Universal, nous nous sommes rendus compte qu'il est important de comprendre quel message on souhaite offrir et à quel public. L'important est de captiver les gens avec la musique qui nous transporte puis on arrive à les faire voyager dans différents horizons musicaux, leur faire découvrir des univers qu'ils n'auraient pas pensé aimer".

Okou est actuellement en train de plancher sur son nouvel opus, dans un genre assez nouveau. Ils ont délaissé le mode acoustique pour s'orienter plus vers un univers électrique. " Les live que nous avons effectués dans le cadre de la tournée de Serpentine nous ont fait prendre conscience de la force qu'il était nécessaire de déployer pour enchaîner ainsi les dates. C'est très beau mais aussi très épuisant. Il nous a aussi semblé que nous pourrions offrir quelque chose de plus riche et énergique si nous nous orientions vers une musique faisant appel à des instruments analogiques. C'était aussi le moment de se réinventer et d'explorer de nouvelles atmosphères musicales. En outre, cela fait deux ans que nous habitons à Berlin, ce qui a aussi marqué nos influences musicales et notre musique. Berlin est une ville que nous adorons., c'est une ville pleine d'énergie, une ville de métissages qui fait se croiser des artistes de tous horizons. La scène artistique est super importante, les gens essaient, se lancent dans des aventures musicales de toutes sortes, c'est vivifiant".

Topics