Non-Stop

Il y a de nombreux réalisateurs collaborant facilement et régulièrement avec certains acteurs. Nous avons récemment vu avec 12 Years a Slave la troisième association entre Steven Rodney (Steve) McQueen et Michael Fassbender, après Hunger et Shame. Nous pouvons penser à Leonardo DiCaprio et Martin Scorsese ou encore Tim Burton et Helena Bonham Carter. Pour leur part, après initialement avoir travaillé sur le moyen Unknown en 2011, l’alchimie semble décoller sur ce film entre Collet-Serra et Liam Neeson. Ce qui restera à prouver plus tard dans l’année à la sortie de leur prochain film: Run All Night.

 
Non-Stop est un des meilleurs thrillers que j’ai vu ces dernières années. Pendant 1h35, c’est un film palpitant et recherché qui, une fois les dix dernières minutes arrivées, assouvit nos besoins en testostérone. Les scènes d’action sont parfois un peu exagérées, toutefois les scènes de combat (surtout la première) sont excellentes.
 
Neeson joue le rôle de Bill Marks, un Federal Air Marshal aguerri par les années et par sa carrière, ayant vécu des situations horribles dans sa vie et n’ayant pas peur de transgresser règles et lois pour protéger les personnes et les choses lui tenant à cœur. C’est un rôle dans lequel il se plonge sans aucun accroc et qui est dans la lignée de ses prestations dans la série des Taken. Comme tellement de fois dans sa vie, Marks prend un vol commercial, immiscé au milieu de passagers qui ne soupçonnent guère sa présence. À l’inverse de tous les vols précédents, Marks reçoit une menace émanant d’une personne à bord, indiquant sa volonté de tuer une personne toute les vingt minutes si ses demandes ne sont pas exaucées.
 
La force du film réside dans son scénario absorbant, à savoir que toute l’action est confinée dans un espace fermé et fini. Il n’y a pas d’inconnues, ou très peu, il n’y a pas d’autres personnes entrante ou sortante de la scène. L’avion dans lequel se passe le film vole sereinement au-dessus de l’océan Atlantique et toute l’information est disponible au protagoniste, et par extension, au public du cinéma. Donc, dans cet environnement où tout est connu, les évènements qui s’enchaineront laissent les spectateurs à leurs propres théories et à leurs propres conclusions. La paranoïa s’installe bien rapidement, la bande-son contribue pleinement à cet effet, et chaque personne à bord de l’avion devient suspecte. Faire confiance à quiconque est devenu un luxe.
 
Parmi ces personnes nous retrouvons Jen, une passagère charmante et très ouverte jouée avec brio par la talentueuse Julianne Moore (récemment dans Don Jon), et Nancy (Michelle Dockery, jouant dans la série Downton Abbey) l’hôtesse chargée de l’équipage et la seule vraie personne de confiance pour l’agent Marks. Au plus intense de l’action, ce sont même les passagers et l’équipage qui prennent un rôle distinct avec un phénomène sociologique prenant place, à savoir une mentalité de groupe (voir le lien plus bas) qui s’installe et qui manque de peu de mener au drame.
 
La mise en scène du film m’a rappelé une des œuvres les plus connues d’Agatha Christie: celle des Dix Petits Nègres. Ce devait être le crime parfait, dans un endroit coupé du reste de la civilisation, où les personnes savent qui d’autre est bloqué dans cet endroit, avec des décès à priori inexplicables. Et je dois avouer, je fus tout autant accroché devant l’écran pour Non-Stop que je le fus en lisant la fiction de Christie.
 
Noté : 4 / 5
 
 
---
 
 
Bande-Annonce
 

 

Casting
 
Liam Neeson
Julianne Moore
Michelle Dockery
Linus Roache
Jason Butler Harner
Nate Parker
Anson Mount
Scoot McNairy
Corey Stoll
Lupita Nyong'o
Omar Metwally
Quinn McColgan
Corey Hawkins
Frank Deal
Shea Whigham
Bar Paly
 
 
Détails
 
Date de sortie en Suisse: 26.02.2014
Directeur: Jaume Collet-Serra
Pays de production: France / États-Unis
Durée du film: 106 minutes
Genre: Thriller / Action
 
 
(Images droits réservés)
Topics