Musique et désir : Daft Punk et Crystal Fighters font bien les choses.

Crystal Fighters – Cave Rave

Je ne vous cache pas mon petit attrait pour ce groupe british & espagnol depuis leur brillant premier album Star Of Love, sorti fin 2010.

2 ans et demi plus tard, ils nous font frissonner avec leur manière de nous dévoiler des petits bouts d’album, même un premier clip pour Separator, une des chansons de Cave Rave dont la sortie est prévue pour le 28 mai:

 

La tracklist de Cave Rave est apparue ce matin sur leur facebook :

1. Wave (single déjà révélé sur youtube)
2. LA Calling
3. You & I
4. Separator (single déjà révélé sur youtube)
5. No Man
6. Bridge of Bones
7. Love Natural
8. Are We One
9. These Nights
10. Everywhere

 

Daft Punk – Random Access Memories

Daft Punk, eux, sont les habitués des buzz et des rumeurs. Les habitants de ma région en Suisse pourront confirmer : chaque année à la sortie du programme du célèbre Festival de Jazz de Montreux, dès qu’il y a une soirée avec « Surprise Guest », la venue de Daft Punk est tout de suite attendue et commentée.

Surtout l’année dernière, vu que les rumeurs autour du copinage entre les deux Human Robots et l’incontournable roi du disco Neil Rodgers étaient déjà présentes.

Lorsque certains fans ont aperçu la case « Invité Surprise » à la soirée dont Neil Rodgers était l’hôte, cela a suffi pour créer la rumeur.

Cette année, ils sortent le très attendu Random Access Memories. La date de sortie est prévue pour le 21 mai. Pitchfork a annoncé hier qu’ils avaient confirmé la présentation officielle de ce nouvel opus pour le 17 mai… au salon de l’agriculture de Wee Waa, en Australie. Les Daft Punk font quand même fort au niveau de la vente de rêve.

La liste des collaborateurs de l’album relativement détaillée est sortie tout récemment aussi.

1- Nile Rodgers (Guitar), Paul Jackson, Jr. (Guitar) – 4:34
2- Instrumental – 5:21
3- Giorgio Moroder (Synth) – 9:04
4- Chilly Gonzales (Piano) – 3:48
5- Julian Casablancas (Vocals) – 5:37
6- Nile Rodgers (Guitar), Pharrell Williams (Vocals) – 5:53
7- Paul WIlliams (Vocals and Lyrics) – 8:18
8- Nile Rodgers (Guitar), Pharrel Williams (Vocals) – 6:07
9- Paul Williams (Lyrics) – 4:50
10- Instrumental – 5:41
11- Todd Edwards (Vocals) – 4:39
12- Noah Benjamin Lennox (Panda Bear, Animal Collective – Vocals) – 4:11
13- DJ FALCON – 6:21

 

Comment font-ils pour susciter un tel engouement ? 8 ans qu’ils n’ont pas sorti un album signé Daft Punk (je ne compte pas Tron : L’Héritage, je veux parler uniquement de projet perso), et dès que 15 secondes de leur futur album apparaissent avec un nouveau visuel sur youtube, ça crée le buzz. Ces 15 secondes suffisent aux jeunes producteurs pour imaginer la suite, pour sampler, remixer, étendre, bootleg-er, etc. Tapez sans attendre Random Access Memories sur youtube. Résultat : des centaines d’edits, de pseudos-leaks, bootlegs & co.

Mais les Daft Punk ne s’arrêtent pas là. Ce qui m’a fait craquer et acheter le disque c’est la série web « The Collaborators » signée Daft Punk & The Creators Project. Ces derniers s’en vont interviewer des personnes qui ont collaboré sur le projet.

 

 

Et ça marche bien parce que le premier épisode tourne autour de Giorgio Moroder, le king des synthétiseurs. Qui parle de comment ce futur album va être une révolution, qui détaille comment chaque instrument a été enregistré avec 3 microphones d’époques différentes pour avoir un son plus parfait, Giorgio Moroder ne donne pas trop de détails, mais fait rêver. Le deuxième épisode lui interroge Todd Edwards, l’impressionnant producteur de House américain. Lui il va carrément dire que sa collaboration avec Thomas et Guy a changé sa vie (Rien que ça !). Il dit qu’il a déménagé et ne produira plus la musique de la même manière qu’avant depuis qu’il a travaillé avec eux sur cet album.

 

 

Tout ça pour dire que j’aime bien constater cette nouvelle manière de vendre de la musique. Cette manière de susciter le désir pour quelque chose qui n’existe pas encore.

"(…)L'amour, montre Socrate, est essentiellement désir. Or on ne désire qu'une chose qu'on n’a pas. L'amour est donc la soif d'un bien dont nous sommes privés et dont la privation nous fait souffrir.(…)"

Oui, Daft Punk et Crystal Fighters ont réussi à me faire tomber amoureux de leur album juste en m’en faisant écouter quelques notes et en me montrant quelques images. On a affaire à une nouvelle façon de sortir un album, qui est la même qu’Apple utilise lors de la sortie d’un nouvel appareil : on veut susciter Rêve, Désir & Amour.

C’est pas les premiers, ni les derniers, mais j’en parle parce que j’ai pas pu m’empêcher de précommander les deux galettes, que je me réjouis de recevoir chez moi, tel un trésor. Et que sans avoir pu écouter l’album en entier, j’ai l’impression que j’ai fait l’affaire du siècle en les précommandant près de 50.- chacun. Les meilleurs vendeurs du siècle ? Je ne sais pas. Mais dans tous les cas, il s’agit là de l’exemple qui montre parfaitement comment faire en 2013 pour se mettre en avant en tant que groupe de musique, et qui pourrait devenir une source d’inspiration pour les nouveaux Band.

 Je termine ce billet par un petit exemple de vidéo qui montre la créativité musicale et l’engouement de certains fans :

Topics