Murakami Versailles

Les détracteurs sont nombreux à soulever un tollé face à cette mise en scène d'oeuvres de l'artiste japonais que certains disent kitsch et mercantile. De dire: comment ose-t-on inscrire ses oeuvres au sein d'un des monuments français les plus prestigieux et côtoyer les joyaux de la France?

Le Château de Versailles n'en est pas à son coup d'essai pour les expositions artistiques qui suscientent la controverse. Rappelons qu'il y a deux ans l'exposition de l'artiste américain Jeff Koons, le roi du pop kitsch, avait déjà soulevé les cris des Parisiens conservateurs qui indiquait qu'elle outrageait "les emblèmes légitimant la République et porte atteinte aux intérêts vitaux de la France". Or l'affluence n'avait jamais été aussi forte... On refait donc le pari et cela semble bien parti.

On retrouve donc cette fois Takashi Murakami, un des plus fameux artistes japonais contemporains au sein de ce monument français. Pour Jean-Jacques Aillagon, "la confrontation de sa célébrité à celle du Château de Versailles permet de mesurer à quel point, par dessus les siècles qui les séparent, les chefs d’oeuvre du passé savent dialoguer avec ceux du présent et ceux du présent avec ceux du passé".

Les êtres joyeux de Murakami s'emparent donc des salles et jardins du Château offrant un nouveau regard sur ce bâtiment historique. Selon Takashi Murakami, "pour un japonais, y compris moi, le Château de Versailles est l’un des plus grands symboles de l’histoire occidentale. C’est l’emblème d’une ambition d’élégance, de sophistication et d’art dont la plupart d’entre nous ne pouvons que rêver".

Osez le voyage!

Exposition de Takashi Murakami au château de Versailles. Du 14 septembre au 12 décembre 2010, Grands Appartements et Galerie des Glaces, inclus dans le parcours de visite.

Topics
Submitted by julie on Mon, 20/09/2010 - 21:44