"Miss Peregrine et les Enfants Particuliers" nous fait voyager dans l’univers fantastique de Tim Burton

Submitted by Tali on Tue, 04/10/2016 - 11:24

Adapté du best-seller de Ransom Riggsnous, le dernier film de Tim Burton "Miss Peregrine et les Enfants Particuliers" est à la hauteur de son univers décalé et fantastique, il nous plonge dans un conte d’enfant fantastique. 

À la mort de son grand-père, Jacob découvre les indices et l’existence d’un monde mystérieux qui le mène dans un lieu magique : la Maison de Miss Peregrine pour Enfants Particuliers. Mais le mystère et le danger s’amplifient quand il apprend à connaître les résidents, leurs étranges pouvoirs … et leurs puissants ennemis. Finalement, Jacob découvre que seule sa propre « particularité » peut sauver ses nouveaux amis.

Le réalisateur de Hugo Cabret, Ed Wood, Edward aux mains d’argent, Beetlejuice, s’est senti très connecté avec cette histoire entre le réel et le fantastique et l’idée de se sentir à l’écart de la société. En effet, le dernier film de Tim Burton donne la part belle aux handicaps qui exclut les enfants doués de particularité surréalistes. On pense à Edward aux mains d’argent mais aussi à tous les marginaux exquis qui ont façonné l’oeuvre du cinéaste. Ici ces parias se voient contraints de vivre exclus de l’humanité, repliés dans des sphère temporelles passées, que l’on appelle ici des « boucles » ou « loop ». 

Miss Peregrin, interprétée par la sublime Eve Green est, selon le réalisateur, la seule actrice qui peut jouer ce rôle de surveillante, professeure, avec autant de qualités à la fois. Drôle, émouvante, forte, flippante, belle, tragique, bref l’actrice a tous ses traits de caractère et se transforme en oiseau comme personne.  On retrouve la jeune Asa Butterfield, qui joue aisément dans cet univers sombre et féérique, par contre le reste des acteurs adultes est à décevant: Samuel L. Jackson et Rupert Everett.

 

Miss Peregrine et les Enfants Particuliers
Un film de Tim Burton
Avec : Eva Green, Asa Butterfield, Judy Dench, Samuel L.Jackson
Durée: 127 minutes
En salles dès le mercredi 5 octobre