Mendetz - Silly Symphonies (2011)

Mendetz - Silly Symphonies (2011)

Formés en 2003, Mendetz sortent leur premier album éponyme en 2006, une vraie tuerie Synthé-Rock (avec un single Future Sex, que j'adore). Deuxième album en 2009, Souvenirs, qui rappelle à un univers Alerte à Malibu nous laissant imaginer David Hasselhoff courant torse poil sur une plage, rejoindre Pam', avec Botino's Beach en BO. Puis fin 2011, débarque Silly Symphonies, qui ne déçoit pas en nous plongeant dans un monde synthétique qui a évolué, qui s'est précisé depuis leur premier album. Avec des chansons comme 2012, Phantoteque, Plasticine ou même Between Sleep and Awake, Mendetz nous donne de plus en plus envie d'été, d'afters en bord de plages et c'est bien. Très bien même.

Cette dernière perle de symphonies stupides compte même avec une collaboration de Gala. Oui! Gala! Celle qui a révolutionné les dancefloors avec Freed From Desire dans le milieu des années 90, C'est d'ailleurs grâce à une version qu'a fait le groupe de cette chanson -qui a vraisemblablement séduit Gala- qu'elle a accepté de chanter sur leur album (Escalera ft. Gala).

Sans aucun doute un des albums à écouter début décembre, quand tu vas t'enfermer dans ta chambre avec 100 kg de nourriture pour écouter les plaques les plus folles en attendant la fin du monde. Et c'est qu'en plus l'album est clairement prévu pour ça:

"These were our Silly Symphonies, it was Mendetz playing, from Barcelona, the year before the end of the world, 2011, we hope you liked these silly sounds, we hope you (...), we hope you had sex with them, we hope you(...), Loving people and sharing music with them, That was all, S.I.L.L.Y. S.Y.M.P.H.O.N.I.E.S, Thank you for coming, thank you for listening, Mendetz says Thank you! (...)"

B.Y.E.

Les Mendetz vous souhaitent une fin du monde pleine d'amour, de musique et d'espoir... en écoutant leur disque! Moi aussi d'ailleurs.

Topics