Loin de Corpus Christi

Quelle vie a-t-il menée a Hollywood? Anne part donc à sa recherche, essayant par la même de trouver un sens à sa vie, de le remplir de la quête d'un autre dès lors qu'elle n'arrive pas à trouver qui elle est. De ce point de départ s'ensuit une valse de flash-backs liés entre eux par la personne de Richard Hart.

Richard Hart est né à Corpus Christi, une ville du Texas. Il a côtoyé des artistes ayant fui le nazisme. Il a tourné avec le réalisateur George Cukor et travaillé avec Bertolt Brecht. On le retrouve puis le perd à travers les personnes qui l'ont côtoyé. L'enquête tourne à la saga embrassant pas moins de six décennies : Paris aujourd’hui, où débutent les recherches d’Anne. Hollywood 1945, où se retrouvent des artistes aux prises avec le maccarthysme. Et enfin, Berlin-Est dans les années 80, où sévit la Stasi, juste avant la chute du Mur et l’ouverture des archives secrètes. On croise Brecht, des gens ordinaires, des fugitifs amoureux, tous pris au piège de leurs histoires et de la Grande Histoire.

La pièce est brillamment mise en scène par Michael Delaunoy qui utilise un plateau unique transposant les décors par de simples jeux de lumière et de vidéos. On voyage ainsi d'une atmosphère à une autre, en l'espace d'un instant, passant d'un studio de cinéma des années 50 avec des femmes excentriques et sensuelles à l'univers froid et pesant d'une rencontre dans les bureaux des archives de la Stasi où une femme se fait annoncer que c'est son amant de l'époque qui l'avait dénoncée a la Stasi.

Le texte n'est pas en reste, dense et poétique à la fois, lui qui suggère par petites touches, fouille avec délicatesse les replis de l'âme de ces héroïnes qui se croisent, s'interpellent à travers les époques et qui toutes vivent au rythme des déceptions et illusions de l'amour et des images.

Loin de Corpus Christi, de Christophe Pellet, mise en scène Michael Delaunoy. Comédie de Genève, du 12 au 20 novembre 2010.

Topics