Les METZ au Romandie

Imaginez Jack McBrayer avec des lunettes, Antonio Banderas et un Zac Hanson qui aurait mal tourné à la batterie. Les trois font de la noise rock dans un esprit bien punk, bien sale, à en réveiller Elvis et James Brown. Additionnez à tout ca, une foule assoiffée de chaos se déchaîner à la mort et laissant toute timidité au vestiaire.

"Dansons, dansons mon ami. Dansons à en perdre la raison", tels étaient les mots d'ordre de la soirée.

Le sol se recouvrait amoureusement de bières et de danseurs désorientés par les rythmes endiablés et transpirant comme jamais, dégageant ainsi une odeur s'harmonisant délicieusement avec l'abstinence de la douche hebdomadaire (pour ne vexer personne).

Bref, les METZ en concert, ça défonce. Au dessus, il y a le soleil. Surtout lorsqu'ils terminent leur concert avec une reprise des Damned.

BOMBACLOT, c'est gratuit, alors tu prends.

Topics