Les 150 ans de Ligne Roset

Ligne Roset, c'est un mélange de savoir-faire artisanal et techniques d’industrialisation de pointe, recherche créative et esthétique permanente, pratique environnementale initiée dans les années 70 et communication constante auprès du grand public avec des campagnes souvent innovantes et remarquées (Grand Prix APPM en 2004). Parmi les designers qui ont collaboré avec la marque, on retrouve Pierre Paulin, Ronan et Erwan Bouroullec, Sam Baron, Pierre Charpin, Jean-François Dingjian, Eloi Chafaï ou encore Philippe Nigro.

Dans les produits phare de la maison, mentionnons le modèle Togo, devenu une véritable icône du design depuis sa création, et qui a été vendu à travers le monde entier à plus de 1,2 millions d'exemplaires avec un succès ininterrompu. Emblématique des
seventies, signe des temps qui changeaient pour trouver la plage sous les pavés, adoptée par la hippie génération qui y lova ses aspirations à la différence et à la paresse, Togo semble tout droit sorti d’un dessin de Claire Brétécher. Son faible encombrement et sa silhouette capitonnée ont été repérés partout, de l’entrée de l’hôtel « The Standard » à Hollywood, Los Angeles au salon de Patrick Eudeline…

Récemment, le canapé Ruché d'Inga Sempé, sélectionné parmi 4252 produits tous genres confondus provenant de 57 pays, a reçu le prix « winner » des Red Dot Design Awards. Ruché (étoffe froncée ou plissée qui sert d’ornement sur un vêtement) associe pour Ligne Roset l’inhabituel et la tradition. L’inhabituel avec cette structure en bois massif et la grande tradition avec le matelassage, cœur de son savoir-faire. Ses montants longilignes et les ondulations de la couette forment un ensemble harmonieux de droites rigoureuses et de courbes moelleuses. C'est la cinquième fois en 6 ans qu'un produit Ligne Roset reçoit cette prestigieuse distinction : prix « best of the best » pour Facett (R & E Bouroullec) en 2005, Moël (Inga Sempé) en 2007 et Confluences (Philippe Nigro) en 2009 ! Et prix « winner » en 2008 pour Pumpkin (Pierre Paulin) et en 2010 pour Ruché (Inga Sempé). C'est une performance exceptionnelle si l'on sait que chaque année, seuls quelques produits habitat sont sélectionnés et que Ligne Roset rivalise ainsi avec des marques comme Apple, Loewe, BMW ou Audi.

On retrouve enfin Ligne Roset au Musée des arts décoratifs jusqu'au 2 janvier 2011 dans le cadre de l'exposition "Mobi Boom, l’explosion du design en France (1945-1975)". L'exposition est offre un coup de projecteur sur le design de la période des Trente Glorieuses, période durant laquelle la création de mobilier se modifie profondément tant dans les formes que dans les matériaux. Suivant l’évolution du mode de vie, cette révolution s’accompagne d’une démocratisation de la production grâce au mobilier de série et à la création de nouveaux circuits de distribution. De la Ligne Roset seront présentés certains fameux objets créés de 1960 à 1975, comme le modèle Togo (1973), le fauteuil Safi (1971) dessinés par Michel Ducaroy ainsi que les sièges Asmara (1966) dessinés par Bernard Gauvin.

Topics
Submitted by julie on Thu, 09/12/2010 - 23:36