Le Musée de l'Elysée du futur par Aires Mateus

Le Pôle muséal est un de ces fantastiques projets qui offre à la culture une place de premier choix et qui fait rêver. Lausanne va ainsi réunir un seul lieu du Musée cantonal des Beaux-Arts (mcb-a), du Musée de l'Elysée (musée cantonal de la photographie) et du Musée de design et d’arts appliqués contemporains (mudac). La ville disposera ainsi d'un espace unique et totalement dédié à la culture et qui sera créé sur le site des anciennes halles CFF aux locomotives à Lausanne.

Le futur Musée cantonal des Beaux-Arts (mcb-a) avait déjà été validé en 2010 par la sélection du bureau d’architecture espagnol réunissant Fabrizio Barozzi et Alberto Veiga (Barcelone). Il s'agissait ici de choisir une autre équipe d'architectes pour compléter le projet architectural du Pôle muséal en proposant un concept pour le Musée de l'Elyée et le Mudac.

Le jury a unaniment choisi le projet « Un musée, deux musées » des architectes Manuel et Francisco Aires Mateus, au motif qu'il réunit de manière synthétique la dualité et la complémentarité du Musée de l’Elysée et du Musée de design et d’arts appliqués contemporains. Notamment par le traitement de la lumière. Qu’elle soit directe ou transversale, qu’elle soit zénithale ou canalisée par un puit lumineux, elle vient renforcer l’identité de chacun des musées. Mis en résonance avec le futur Musée cantonal des Beaux-Arts, cet ouvrage architectural dessine une cohérence qui renforce le trait d’union entre les trois musées.

Laissons la parole à Aires Mateus pour nous donner les grands axes de son projet:

Un musée, deux musées, trois espaces. Deux volumes pleins contiennent un espace vide qui se dilate et se comprime. Un espace toujours en contact avec l’extérieur, un espace d’entrée, de passage, d’attente. La place couverte donnant accès aux deux musées.

Deux masses de béton, en une ondulation géométrique se touchent, se frôlent, s’ouvrent. Par le ciel ou dans le sol, elles trouvent leur lumière, subtile, choisie. Entre elles l’espace flotte. L’Elysée en dessine son socle, le mudac la voûte. Deux musées et un espace, composant un volume prismatique, détaché par un vide périphérique des différents services. En absorbant les limites du terrain, ces derniers libèrent autour du musée l’espace nécessaire pour trouver leur lumière et cristalliser l’unité du prisme auquel il donne vie.

« Un musée, deux musées » est le point de départ. L’idée que chaque entité est caractérisée par une lumière, un espace. L’idée que la valeur « objectuelle » du contenant ne sert qu’à préserver celle de son contenu.

Nous nous réjouissons déjà de retrouver ce nouveau pôle muséal à l'orée 2020!

Vous pouvez visiter l'Exposition du concours d'architecture où vous pourrez découvrir l'ensemble des 17 projets sélectionnés avec leurs maquettes. Horaires : Lu-me-ve de 12h à 18h, ma-je de 12h à 19h30 et samedi de 9h à 12h.Du mardi 6 au vendredi 16 octobre 2015 au Palais de Beaulieu à Lausanne.

Topics