La tristesse de l'impératrice

Delorean, El Guincho, Pional sont réunis sur un EP de remixes d'une chanson de Empress Of qui s'appelle Tristeza.

Assez représentatif de mon émotion du moment, Tristeza se décline ici en 4 versions différentes dont l'originale.

La première version originale de Empress Of nous plonge dans l'ambiance avec cette voix espagnole qui dit que "sa tristesse s'en est allée avec la pleine lune". On est dans quelque chose de mélancolique, idyllique, mélodique, et électronique.

La deuxième par Delorean (groupe qui figure dans mon top 10 des meilleurs albums de 2013, avec son dernier LP Apar) commence directement avec les sonorités propres à Delorean, qui s'approprie cette chanson tout en la respectant. Une touche un peu plus épique, estivale.

La troisième, celle d'El Guincho (auteur du tube hype Bombay), nous catapulte sur un dancefloor tribal et rythmique, puis se transforme en rooftop lounge beat, pour repartir sur des rythmiques bien plus expérimentales et boisées. A mon avis, il s'agit du remix le plus intéressant de la série.

Last but not least, la version du madrilène Pional (compère de John Talabot). Avec un début et une fin amusants, Pional produit une chanson plus rythmique que l'originale et tout aussi agréable.

Topics