La Malédiction du Chat en Carton

Après des études de design et quelques années dans ce qu’elle qualifie elle-même «d'un monde du travail trop vil», Fufue, habile de ses mains et débordant d’imagination, décide de tout plaquer et lance sa marque: La Malédiction du Chat en Carton. Au programme, un blog hilarant, du design, de la déco mais surtout une mode jolie et accessible, pour les petits et pour les grands.

Gimmedathing: Alors explique-nous comment est née «La Malédiction du Chat en Carton»?
Fufue: Elle est née d'un ras le bol de l'intervention des clients dans mon processus de création. Quand tu vas voir un boucher pour un filet mignon, tu ne vas pas lui prendre le couteau des mains pour lui apprendre son métier! Du coup, j'ai commencé à créer sur mon coin de bureau des petites choses pour décompresser et mes copines ont commencé à en vouloir. Quand on a décidé d'avoir un bébé avec l'homme, je ne me voyais pas mère au foyer mais je ne voulais pas non plus mettre mon enfant entre les mains d'inconnus. Le Chat en Carton ayant déjà un peu de notoriété, j'en ai fait une vraie activité et j'allie mon métier de maman à celui de créative et ce n'est pas toujours évident.

Et Le Chat en Carton, c’est quoi aujourd’hui?
C'est beaucoup de fatigue, de frustrations, de bonheur, de flingage de neurones, d'insomnies. C'est aussi du poil, du poil de Malé dans mes créas, du poil aux pattes car après le bébé, les créas, la nourriture à l'homme et le ménage, les poils c'est secondaire. Moins de câlins et hop, plus de temps pour créer. Il fallait y penser, je viens d'inventer le mouvement perpétuel!
Plus sérieusement, c'est surtout un fourre-tout de tout ce qui me passe par la tête et entre les mains. J'ai commencé par les bijoux, mais avec un bébé la contrainte temps est une vraie barrière car le polymère, le four, la colle ... pas facile d'arrêter en plein milieu.
Et puis est venu le problème de trouver des fringues et accessoires sympas pour ma loutre des bois et là le changement s'est opéré. J'ai commencé la couture pour elle et maintenant les grandes filles en veulent aussi. Le crochet a muté des amigurumis (peluches en crochet japonais) aux mitaines et autres bonnets d'hiver. La Malédiction est une grande besace à trésors où tout le monde peut y piocher ce qu'il aime, et c'est aussi mon cerveau étalé sur les pages d'un blog.
 
Comment définirais-tu le style du Chat en Carton?
Ah ah, la bonne blague! Le Chat n'a pas de style, le chat se nourrit des tendances et tente d'en créer aussi un peu s'il a de la chance. Y a du Liberty romantique, du gothique kawaï, du hard rock à la fraise, du jus de Fufue, du concentré de Malé et beaucoup d'amour à la crevette. Un gros bordel sans nom mais qui, j'espère, a son charme.
 
Et une petite description de ta conception de la mode pour petits et grands?
Je n'ai pas une conception précise de ce que je veux pour les autres, vaut mieux pas! En général, j'imagine une chose et, en la faisant, j'arrive à un tout autre résultat. Un vortex se place entre le début et la fin de mon travail et il a plutôt la main heureuse. Je fais ce que j'aime, l'avantage de bosser pour soi, et puis les gens qui passent par là s'arrêtent s'ils aiment ou passent leur chemin si ce n'est pas le cas. En gros, la mode pour petits et grands chez Le Chat, c'est ma garde-robe et celle de ma fille à l'échelle mondiale!

Mais les créations du Chat ont quand même une sacrée particularité…
Effectivement ! Dans Le Chat, chaque pièce est unique (en partie à cause dudit vortex, mais aussi par choix). Chaque robe, même basée sur un patron unique, sera différente par la customisation que j'apporterai selon mes envies et les tissus à disposition. Les p’tis culs qui porteront mes créas seront donc sûrs à tous les coups d'être uniques grâce à la Malédiction! J'aime que la personne qui portera du Chat se sente spéciale et cela m'aide à choisir une direction pour le tissu et l'accessoirisation.

Et pour conclure, un p’tit mot sur ta muse?
Des milliers même!
Ma fille m'amuse, on rit, on chante, c'est la fête à la grenouille tous les jours. Y a donc beaucoup de joie dans Le Chat en Carton, pas mal de fraîcheur et d'impro aussi. Celle qui est à l'origine de l'identité de la marque c'est Malé, ma chatte vagabonde, elle m'a adoucie, reposée, apaisée, féminisée grâce à son tempérament. Passer du temps avec elle, lors de ma grossesse, m'a beaucoup apporté. Elle veille toujours sur les créas, même si maintenant la star c'est plus Emilie Crevette, l'égérie du Chat. Et puis Malé a un nouveau boulot de baby-sitter, elle m'aide à avoir du temps pour créer lorsque la poule en a marre de me voir travailler.

D'ici quelques jours, La Boutique du Chat ouvrira ses portes sur le site internet du Chat en Carton. En attendant, vous pouvez retrouver les créations de Fufue sur le site de vente en ligne Etsy!

Topics
Submitted by emilie on Tue, 01/03/2011 - 17:09