La La Land, la comédie musicale qui a déjà séduit tous les rêveurs

Ecrit et réalisé par Damien Chazelle (nommé comme meilleur réalisateur et scénariste), La La Land (nommé comme meilleur film) raconte l’histoire de Mia (Emma Stone), une serveuse qui rêve de devenir actrice, et Sebastian (Ryan Gosling), passionné de jazz, qui joue du piano dans des clubs miteux. Tous deux sont bien loin de la vie rêvée à laquelle ils aspirent, mais le destin va les réunir. Ils tombent amoureux, s’installent ensemble dans la ville de Los Angeles et vont tenter de vivre, ensemble, leur rêve hollywoodien. Cette comédie musicale explore la quête de la ville de LA, que l’on surnomme justement l’usine à rêves, et ce qu’il coûte pour y réussir. Avec ses bonheurs et ses déceptions, leur amour va-t-il triompher?

 

Ce film signé Damien Chazelle, 32 ans, a fait l’ouverture de la 73e Mostra de Venise et a déjà remporté 7 trophées sur les 7 nominations à la 74e cérémonie des Golden Globes. Les deux acteurs principaux (également nommés aux Oscars comme meilleurs acteurs) en sont à leur troisième collaboration ce qui rend leur complicité plus grande. A peine sorti dans les salles, cette comédie romantique est un triomphe absolu et a déjà fait rêver plus d’un spectateur en rapportant plus de 270 millions de dollars dans le monde. On en sort les yeux plein d’étoiles, enthousiaste, avec l’envie de croire en ses rêves, de chanter et danser. On n’a pas eu cet effet depuis Chantons sous la pluie, sorti en 1952, qui est d’ailleurs souvent cité dans le film. Tout en Cinémascope, le réalisateur qui a signé Whiplash en 2014 (Oscar et Golden Globe du meilleur second rôle à JK Simmons) poursuit son gout du jazz et des comédies musicales. Il rend hommage à l’âge d’or des films hollywoodiens. On se retrouve à l’Observatoire Griffith tout comme James Dean dans La Fureur de Vivre. Certaines chorégraphies nous rappellent West Side Story et nous font replonger dans les classiques de Gene Kelly, Fred Astaire ou Ginger Rogers. Une chose est sure, la mélodie composée par Justin Hurwitz (nommé comme meilleur musique originale) risque de vous trotter dans la tête très longtemps. La réussite du film doit beaucoup à cette BO entêtante, ensorceleuse et magique. Justin Hurwitz a  composé toutes les musiques des films de Chazelle et partage les même passions musicales depuis leur rencontre à l’Université de Harvard où ils ont étudié le cinéma.

 

Rendez-vous donc le 27 février lors de la 89e cérémonie des Oscars où le film est nommé 14 fois, un record dans l’histoire du cinéma seulement égalé par Titanic et Eve

 

La La Land de Damien Chazelle (E.-U., 2016, 2 h 08) toujours en salles!

 

Tali Cavaleri

Topics
Submitted by Tali on Sun, 19/02/2017 - 12:55