La Grande Aventure Lego

Emmet (Arnaud Ducret), un bonhomme jaune citron on ne peut plus normal, endosse  malgré lui le costume du « spécial », héro légendaire d’une ancienne prophétie. Accompagné de l’intrépide Cooltag (Tal, oui la chanteuse), du sage Vitruvius  (Benoît Allemane), du Batman™  (Philippe Valmont) et bien d’autres personnages dont nous tairons le nom, celui-ci embarquera dans une course folle pour sauver l’univers du maléfique Lord Business.

Utiliser un produit destiné aux enfants, en acheter les droits, confier l’adaptation cinématographique à un scénariste stagiaire et la réalisation à un pyromane un poil misogyne, répéter l’opération et amasser les millions est un procédé sur lequel Hasbro et les studio Paramount détiennent le monopole depuis bientôt une décennie (cf. Transformers). C’est simple, réutilisable à l’infini (cf. Battleship, Real Steel) en plus d’être extrêmement rentable. Il est donc logique que le célèbre fabriquant de jouets danois s’essaie à son tour,  à l’exercice du spot publicitaire version long métrage.

Faisons-fi du scepticisme primaire face à de telles velléités mercantiles plus ou moins avouées et attardons-nous sur l’œuvre en question :

A notre plus grand regret, la séance à laquelle nous étions conviés projetait le film avec les voix françaises. Néanmoins, nous avons été suffisamment conquis par l’animation et l’écriture pour éviter tout excès de snobisme qui serait en l’occurrence, mal venu.

En effet, l’animation ressemble fortement à du stop-motion (animation image par image), ce procédé méticuleux utilisé sur des films tels que « Coraline » qui permet entre autres d’animer des objets inanimés.  De l’aveu du réalisateur, le plus gros du travail a été accompli par ordinateur. Vos yeux prennent quelques minutes à s’adapter, mais une fois calibrés, la magie opère enfin. Le films pousse le soucis du détail jusqu’à son paroxysme : tout est entièrement composé de briques et autres formes géométriques ; cela va du sol à l’eau, en passant par les tirs de pistolets-laser, au feu et bien entendu, la fumée. Les animateurs ont également tenu compte des contraintes techniques qui ont trait au mouvement de ces personnages. Par conséquent, ceux-ci se déplacent tels des robots et leurs pinces se révèlent inadaptées dans bon nombre de circonstances.

Quant à l’écriture, le film sait ce qu’il est et nous le rappelle constamment. Il en profite aussi pour adresser un pied de nez à certaines productions hollywoodiennes qui pullulent depuis de trop nombreuses années.  On y décèle en outre un plaidoyer contre la société de consommation et ses dictats, le comble pour un fabriquant de jouets.  Si bien que l’on peut légitimement s’interroger sur le public cible du film. Et c’est là une des grandes forces du film à notre sens, l’humour fonctionne neuf fois sur dix. On retouve avec plaisir la patte des deux réalisateurs Phil Lord et Chris Miller, les papas de l'excellent remake de "21 jumpt street" (dont la suite est actuellement en préparation). Il fera rire petits et grands (fanboys nostalgiques) à gros coups d’apparitions de héros du XIX siècle à nos jours,  tout ça dans des situations toutes plus loufoques les unes que les autres. L’autre composant essentiel du film est le message véhiculé tout au long de celui-ci. Il paraît à biens des égards un peu niais, mais il est sincère : « chacun d’entre nous est spécial ».

 

Le mot de la fin

 

Phil Lord et Chris Miller signent un divertissement pour petits et grands tout simplement "in-con-tour-nable". On regrettera l’absence des voix originales et une fin qui pourrait faire « débat » mais c’est indisuctablement l’un des films d’animation ocidental les plus réussis depuis "Toy Story 3" et "Les Mondes de Ralph".

 

 

et la bande annonce avec les voix originales, à titre personnel je suis impatient de découvrir Chris Pratt dans "Les Gardiens de La Galaxie" .

 

 

 

La Grande Aventure Lego

 

Pays: USA/ Australie

Réalisé par: Phil Lord & Christopher Miller

Sortie: 19 février 2014

Durée: 100 min

Genre: Animation, Comédie, Action

 

Acteurs et équipe technique

 

Voix originales

 

Chris Pratt

Will Arnett

Morgan Freeman

Elizabeth Banks

Alison Brie

Liam Neeson

Will Ferrel

Nick Offerman

Charlie Day

 

Voix françaises

 

Arnaud Ducret

Tal

Maeva Méline

Maurice Decoster

Benoît Allemande

Frédéric Van Den Driessche

Philippe Valmont

Benoît DuPac

Franck Lorrain

 

Ecrit par: Dan Hageman/ Kevin Hageman/ Phil Lord/ Christopher Miller

Photographie: Barry Peterson & Pablo Plaisted

Animation: Chris McKay & Animal Logic studios

Montage: David Burrows & Chris McKay

Musique: Mark Mothersbaugh

 

Autres avis

 

Metactric 82 (moyenne des critiques de journalistes)

Imdb 8.5  (avis de spectateurs)

Rotten Tomatoes 96% (fresh)

Hollwood Reporter 4/4

New York times 3/4

Première.fr 3/4

Les Fiches du Cinéma 2/4

 

Bonus (SPOILER)

 

Le bétisier du film

 

 

(images droits réservés)

Topics