The Immigrant

James Gray est ENFIN de retour après 5 ans d’absence et surtout après son génialissime « Two Lovers » qui fait partie de mes films référence.

 

Avec « The Immigrant », James Gray nous plonge en 1921 à New York. Ewa (Marion Cotillard) et sa sœur Magda veulent fuir la guerre qui fait rage en Europe et plus particulièrement en Pologne. Tout débute à Ellis Island où nous retrouvons nos deux sœurs mais Magda atteinte de tuberculose, est placée en quarantaine. Ewa va donc se battre pour retrouver sa sœur. C’est à ce moment là qu’elle rencontre Bruno Weiss (Joaquin Phoenix). Bruno se trouve être un souteneur sans scrupules. Ewa se retrouvera malgré elle dans un cabaret et va devoir se prostituer pour gagner l’argent qui fera sortir sa sœur. Dans l’histoire se rajoute Orlando, de son vrai nom Emile (Jeremy Renner), un illusionniste qui se trouve être le cousin de Bruno. Ewa va retrouver un peu d'espoir avec Orlando mais Bruno est dans les parages.

J’attendais avec une grande impatience ce long-métrage car James Gray est pour moi un génie pour avoir réalisé un chef d’œuvre comme « Two Lovers ». Après un tel tour de force, je m’attendais vraiment à un film très sombre avec une atmosphère lourde. Pour appuyer un peu plus mes attentes, le trio d’acteurs choisi pour emmener un film déjà intéressant. Ce fameux trio composé de Joaquin Phoenix (Walk the line, Two Lovers), Marion Cotillard (Blood Ties) et Jeremy Renner (The Town, Avengers) ne pouvait que faire des étincelles à l’écran et nous emmener et nous guider avec leur talent dans cette atmosphère des années vingt. J’étais extrêmement curieux de voir la performance de Cotillard qui a dû s’astreindre à des cours de polonais pour le besoin du rôle et Joaquin Phoenix (mon acteur fétiche) après avoir crever l’écran dans « The Master », ne pouvait que faire de ce film une nouvelle pépite cinématographique.

Mon avis: Je suis sorti du film avec un sentiment positif mais quand même un peu déçu. La performance de Marion Cotillard est un peu décevante par rapport à mes attentes. Joaquin Phoenix nous sort son plus grand jeu et se fait l’auteur d’une dernière scène d’une telle intensité qu’on la vit pleinement avec lui. D’ailleurs, le film s’emballe plutôt vers la fin et commence à trouver une bonne intensité car le début est un peu poussif et long. L’œuvre de James Gray prend une autre tournure avec l’arrivée de Jeremy Renner qui excelle dans son rôle de magicien, charmeur en mettant des bâtons dans les roues auprès des intentions de Bruno envers Ewa. La scène de fin est particulièrement splendide et pleine de sens. Bref, je finirai par dire que c’est un film touchant et sympathique mais il traîne un peu trop en longueur, à vous d’aller le voir si l’envie vous prend.

 

The Immigrant

Date de sortie :                              27 novembre 2013

Réalisé par :                                  James Gray

Genre :                                            Drame, Romance

Nationalité :                                   Américain

Durée :                                            1h57

 

 

Casting

Marion Cotillard

Joaquin Phoenix

Jeremy Renner

Dagmara Dominczyk

Jicky Schnee

Yelena Solovey

Maja Wampuszyc

Ilia Volok 

 

 

 

 

Topics