Grace of Monaco

Synopsis

Lorsqu'elle épouse le Prince Rainier en 1956, Grace Kelly est alors une immense star de cinéma, promise à une carrière extraordinaire. Six ans plus tard, alors que son couple rencontre de sérieuses difficultés, Alfred Hitchcock lui propose de revenir à Hollywood, pour incarner Marnie dans son prochain film. Mais c'est aussi le moment ou la France menace d'annexer Monaco, ce petit pays dont elle est maintenant la Princesse. Grace est déchirée. Il lui faudra choisir entre la flamme artistique qui la consume encore ou devenir définitivement : Son Altesse Sérénissime, la Princesse Grace de Monaco. 

 

Controversé ? C’est peu dire car la famille princière s’est insurgée contre ce film qu’elle estime être un « détournement historique ». La famille princière a donc décidé de bouder la Croisette. Le long métrage sera présenté en ouverture du 67ème Festival de Cannes hors compétition.

Alors qu’est-ce que Olivier Dahan nous a concocté ? Une ébauche plutôt moyenne à vrai dire. Le cinéaste débute avec légèreté, élégance et beaucoup de rythme. On s’imagine donc passer un merveilleux moment en compagnie de Grace Kelly (Kidman).

L’œuvre de Dahan va s’essouffler à partir de la moitié du film. Bien parti, le film s’effrite et va devenir une sorte de leçon de moral et une thérapie de couple auquel va se joindre le Père Francis Tucker (Langella). La seconde moitié va devenir « pompeuse », beaucoup de longueurs vont s’ajouter.

À ma plus grande surprise, Nicole Kidman s’en sort bien avec ce rôle principal. Sa délicatesse et son élégance vont en charmer plus d’un. Sa performance est tout à fait correcte au vu de la difficile mission qu’est de se mettre dans la peau de Grace Kelly, la beauté de cette dernière est difficilement approchable. Tout comme Kidman, Tim Roth (Rainier) s’en sort très bien. Le casting entier s’en sort plutôt bien. Hitchcock (Griffiths) et de Gaulle (Penvern) sont top dans leurs rôles respectifs.

Malheureusement, Olivier Dahan ne va pas marquer les annales avec « Grace of Monaco ». Malgré la première partie qui est bonne, la seconde est longue et ennuyeuse, comme en témoigne le discours de Grace durant le Gala de la Croix-Rouge. Le film de Dahan souffre sûrement de cette polémique qui a poursuivi son film durant son montage. « Grace of Monaco » accouche d’une petite déception et c’est bien dommage.

 

Mon avis :Décevant

 

 

 

Fiche technique

Date de sortie :                                                   14 mai 2014

Réalisé par :                                                       Olivier Dahan

Durée :                                                                1h43min

Genre :                                                               Biopic, Drame

Nationalité :                                                         Français, américain, belge, italien

 

 

Casting

Nicole Kidman

Tim Roth

Frank Langella

Parker Posey

Milo Ventimiglia

Derek Jacobi

Paz Vega

Geraldine Somerville

Roger Ashton-Griffiths

André Penvern

Robert Lindsay

Topics