Genève rattraperait-elle les autres villes suisses ?

Vous l’aurez remarqué, la gare de Genève-Cornavin est en travaux. Le visage qui commence à émerger est, dans l’essentiel, identique à celui des terminaux de Berne ou Zurich : même ligne sobre, même offre de magasins – même type d’offre, la petitesse du lieu ne permettant pas un dédale comme on les trouve outre-Sarine. Ne croyez pas que je suis fan de ces Rail Cities, surtout aux prix qui s’y pratiquent… Mais je constate que Genève rattrape un certain « retard de standing » dans l’aménagement de sa gare.

Les travaux de la gare signifient aussi un renouveau de la circulation à Genève. Le chantier du CEVA, si on prend aussi en compte le renouveau des trams (de Meyrin à Bernex), montre le retour à Genève d’une infrastructure rail qu’elle avait autrefois, et qui rappelle celle des métropoles alémaniques. Il est vrai que les problèmes de trafic ont persisté là-bas malgré le rail ; mais au moins, ça change un peu.

Si vous n’avez pas encore fréquenté les plates-formes aménagées cette année au bord du Rhône vers la Jonction, si vous n’avez pas fait partie de la foule qui s’y dore la pilule, saute du pont Sous-Terre, fait la descente jusqu'à la pointe, c'est que vous passez trop de temps à Majorque. Après des années d’augmentation soutenue de la fréquentation, la ville a décidé de créer des installations balnéaires sur son fleuve. Avant, on avait le choix des Bains des Pâquis, point final. Un manque scandaleux de bains, qui poussait tout naturellement les non-touristes saoudiens et les non-propriétaires de yachts vers les berges du Rhône. Je suis ravi que la ville ait pris l’initiative de ces bains au fil de l’eau. Qui existent depuis belle lurette en Suisse alémanique, oui, mais mieux vaut tard que jamais.

Topics
Submitted by Titus on Wed, 24/08/2011 - 09:40