Frieze New York 2016

julie's picture
La 5e édition de Frieze New York s'est déroulée du 5 au 8 mai 2016 au Randall’s Island Park (Manhattan). La foire a accueilli environ 200 galeries cette année et offert un superbe cocktail artistique.
Frieze New York 2016

Ce fut un beau rendez-vous artistique auquel nous ont convié les curateurs de cette foire qu'étaient Clara M Kim (Tate Modern, London), Jacob Proctor (Neubauer Collegium for Culture and Society à l’University of Chicago), Fabian Schöneich (Portikus, Francfort) et Tom Eccles (Center for Curatorial Studies, Bard College, New York).

La section principale était réservée aux galeries les plus reconnues, présentant de grands noms de l’art contemporain. La galerie allemande Gisela Capitain y a gagné le prix du meilleur stand. Elle exposait les artistes Barbara Bloom, Gillian Carnegie, Günther Förg, Luke Fowler, Anna Gaskell, Martin Kippenberger, Zoë Leonard, Meuser, Albert Oehlen, Seth Price et Christopher Williams.

Deux autres sections, Frame et Focus, étaient dédiées aux plus jeunes institutions. La sélection Frame regroupait et mettait en concurrence 18 exposants ayant ouvert leur galerie il y a moins de huit ans. C’est la galerie Truth and Consequences, basée à Genève, qui a remporté le prix du plus beau stand, en présentant l’installation hybride et piquée d’humour des deux artistes Daniel Dewar et Grégory Gicquel. Le dernier prix du meilleur stand a été remis à l’Instituto De Vision, basé à Bogota et exposé dans l’espace Focus – dédié quant à lui aux galeries inaugurées il y a moins de douze ans. Enfin, la section Spotlight était réservée aux galeries présentant le travail d’un seul artiste du XXème siècle, essentiellement après 1960. 

A chaque édition, hommage est également rendu à une galerie ayant marqué l’art contemporain. Cette année, c’est la galerie Daniel Newburg, active à New York de 1984 à 1994, qui a été choisie. L’une des dernières installations exposées, Enter at Your Own Risk—Do Not Touch, Do Not Feed, No Smoking, No Photographs, No Dogs, Thank you (1994) de Maurizio Cattelan, a été réassemblée pour l’occasion. Un âne vivant – tout ce qu’il y a de plus éloigné du titre intimidant de l’oeuvre – a été placé dans une salle vide, sous un chandelier baroque.

Pour la section "Frieze Projects", Cecilia Alemani (High Line Art, New York) a sélectionné six commandes artistiques qui ont été disséminées dans la foire et dans Randall’s Island Park où on retrouvait Alex Da Corte, Anthea Hamilton, David Horvitz, Eduardo Navarro, Heather Phillipson et Maurizio Cattelan.

5 ans de la foire new yorkaise sont aussi une occasion de célébrer une initiative qui est née de Frieze, un magazine dédié à la culture contemporaine né en 1991 et rapidement considéré comme une référence dans son domaine, puis qui en 2003 a lancé sa foire Frieze London avant de se compléter en 2012 d’un volet dédié aux maîtres anciens et de Frieze New York.Frieze New York n'a pas encore la stature d'Armory Show mais elle se développe à vitesse grand V et est devenue un des grands rendez-vous artistiques aux Etats-Unis.

Cette édition de Frieze New York s'accompagnait d'un programme culturel intense en ville de New York avec de magnifiques expositions comme "Unfinished" au Metropolitan Museum of Art ou encore "Edgard Degas: A Strange New Beauty" et "Marcel Broodthaers: A Retrospective" au MoMA ou des foires parallèles comme Context ou 1:54 Contemporary African Art Fair.

Frieze New York 2016