"Eddy the Eagle", un biopic pour toute la famille

Eddie Edwards, surnommée « The Eagle » s’est fait un nom en 1988 alors qu’il était l’unique représentant de la délégation britannique aux JO de Calgary pour le saut à ski de 70m et 90m.

Malgré son piètre niveau sportif, son manque d’expérience, les échecs, les moqueries, il ne lâchera jamais son rêve. Son optimisme lui fera gagner une popularité sans précédent. 

Avec l’aide de son entraîneur atypique jouée par Hugh Jackman, ex-champion international devenu un sportif raté irascible et alcoolique, ce jeune britannique va conquérir le coeur du public et accomplir une performance olympique aussi improbable qu’historique. Comme le répète l’adage « l’important c’est de participer » et notre héros passe à peu près toutes les disciplines sportives avant de trouver par hasard une passion pour le saut à ski.  

Ce film de Dexter Fletcher (Kingsman) est filmé à la sauce des années 80’ et 90’ avec musique rétro, image pastel, costumes kitsch et quelques guest star comme l’apparition du mentor Christopher Walken ou la performance de Hugh Jackman. L’acteur principal, Taron Egerton, qui joue le loser bobet dans le style de Napoleon Dynamite, est un peu décevant, trop de mimiques qui le rende peu naturel. Ce film nous rappelle fort Rasta Rockett, également inspiré d’une histoire vraie, mais va-t-il attirer plus de spectateurs, à voir…

Topics
Submitted by Anonymous (not verified) on Sun, 01/05/2016 - 11:52