Colunching : ces inconnus qui deviennent des compagnons de table

Partager son repas de midi avec des inconnus, l’idée est originale mais pas nouvelle : de petits groupuscules ont déjà mis en place des moment semblables dans des contextes isolés. Cependant, début 2010, à Paris, le concept du colunching prend son envol. Portée par les réseaux sociaux – Facebook et Twitter essentiellement – la bonne idée se répand dans toute la France, puis atteint la Suisse, la Belgique, et continue son expansion en Europe et Outre-Atlantique.

La première fois, c’est assez intimidant. Un saut dans l’inconnu. Qui va venir ? Avec qui vais-je manger ? De quoi allons-nous parler ? Y aura-t-il des silences gênés ? Tant de questions qui s’évanouissent au contact des sourires complices lorsqu’on s’approche de la fameuse tablée. Tout le monde est logé à la même enseigne : personne ne se connaît. Il reste donc tout à apprendre. Les conversations et les rires vont bon train, jusqu’au moment de se quitter, le sourire aux lèvres pour le reste de la journée.

Une parenthèse enchantée au milieu d’une journée de travail. Une rencontre entre différents milieux professionnels. Au colunching, ça parle loisirs, voyage, boulot, passion, cinéma, musique, actualité, politique, petits riens qu’on affectionne, projets, et de bien d’autres sujets variés.

Voilà un excellent moyen d’allier réseautage à découvertes culinaires ; non seulement c’est une belle rencontre faite d’échanges et de discussions intéressantes,  mais c’est aussi le moyen de découvrir de nouveaux endroits pour se restaurer dans sa ville.

Alors, laissez votre timidité à votre place de travail et devenez adepte de cette nouvelle tendance sociale.

Topics
Submitted by magaly on Thu, 30/06/2011 - 13:24