Biennale de Venise - Christian Boltanski

En entrant dans le Pavillon, le spectateur  se trouve face à un échafaudage en métal, prenant tout l’espace, sur lequel des photos en noir blanc de nouveaux-nés défilent dans un vacarme assourdissant. La taille de la structure, le bruit, le ruban d’images parcourant l’espace à toute vitesse: le spectacle est saisissant. Bienvenue dans "Chance" de Christian Boltanski.

L’œuvre globale de Christian Boltanski, artiste français, s’articule autour de thèmes spécifiques: le temps, la mémoire, l’être humain, la mort. Avec "Chance", il s’interroge sur le hasard et le destin : qu’est-ce qui distingue un individu d’un autre? Comment s’écrit notre vie? Pouvons-nous décider de notre destin ou notre avenir est-il déterminé d’avance?

Alors que les photographies défilent à travers la pièce, une sonnette retentit parfois et le ruban s’arrête alors sur le visage d’un nouveau-né au hasard. Rien ne distingue l’enfant choisi des autres, la chance peut donc s’arrêter sur chacun de nous de manière aléatoire, pour le bien comme pour le mal. D’un côté de l’installation, un panneau lumineux fait défiler les chiffres quotidiens de morts en rouge tandis qu’en face les naissances sont comptabilisées en vert, démontrant que la population s’accroît chaque jour et que chacun se trouvera un jour remplacé par un nouvel être. Enfin, une fois l’échafaudage traversé, on entre dans une pièce sombre sur le mur de laquelle un visage composé de fragments d’enfants et de vieillards défile à toute vitesse. A l’aide d’un bouton au centre de la pièce, le spectateur est invité à figer le défilement pour reconstituer un visage entier. Ce jeu vise à démontrer que nous ne sommes qu’un puzzle de nos aïeux, héritant de la forme du nez de sa grand-mère ou du sourire de son père.

Invité à participer à cette œuvre, en se frayant un chemin à travers le dédale des poteaux en métal et en essayant  de reconstituer ces visages familiers, on ne peut pas rester indifférent. On s’interroge alors nous aussi sur la question du destin, sur cette chance liée à notre existence.

Topics
Submitted by emilie on Wed, 29/06/2011 - 11:19