Balade tessinoise

Deux jours de congé, c’est tout ce qu’il faut pour partir à l’aventure et découvrir les somptueux recoins que notre belle Suisse a à nous offrir. Le Tessin, et plus précisément Locarno, semble une destination idéale et, cerise sur le gâteau, le voyage se fera en Harley. Une virée qui fait mal aux fesses certes, mais qui permet d’admirer les paysages qui défilent au fur et à mesure que l’on se rapproche du Tessin.

La vallée des Centovalli est sans aucun doute l’endroit le plus somptueux du trajet, tout particulièrement quand la vue donne sur la rivière Melezza. Un plaisir pour les yeux. A conduire, en revanche, c’est une autre histoire : une route sinueuse, difficilement praticable en voiture.

Après 4 heures de route, arrivée à destination. Le Tessin a cette magie toute particulière de me transporter à l’étranger alors que sous mes pieds, c’est bel et bien le sol Suisse. Un savoureux mélange de Suisse et d’Italie : les passants ne parlent pas, ils chantent la sérénade en italien, on ne mange pas des glaces mais des gelati artisanales, le tout entouré de nos montagnes. La belle vie. Un bol d’air frais qui rappelle qu’il ne faut pas forcément partir loin pour se sentir en vacances.

Je finirais par nommer la meilleure pizzeria de Locarno car dit escapade de quelques jours dit également plaisir gustatif à la clé: le restaurant lungolago (trad. au bord du lac), située tout à côté du lac comme son nom l’indique, ne paye pas de mine vu de l’extérieur mais sert des risottos aux crevettes et des pizzas à se damner. Et ceci n’est qu’une infime partie de leur carte… Alors la prochaine fois que l’envie vous prend de partir, pensez à ne pas bouder notre Helvétie, elle se défend plutôt pas mal la petite.

Topics