7e édition du Chocolate Festival

Voici revenu le temps des festivals ! Pour se mettre en bouche, le désormais incontournable CHOCOLATE qui aura lieu les 8 et 9 juin prochains. Lors de cette 7ème édition, le cadre idyllique des Pyramides de Vidy se verra envahi une nouvelle fois par un large public toujours plus friand d’événements électroniques en plein air. L’affiche réalisée par le designer David Berguglia est archi élégante et la programmation carrément à la hauteur, puisqu’elle propose un savant mélange de stars internationales du genre, de fers de lance de la scène helvétique et de talents émergents. Côté prestations, en plus des Dj-sets, l’accent sera particulièrement mis sur les « live ».

Rencontre avec Yann Stricker, président de l’association du Festival!

Que nous réserve l’édition 2012? Des nouveautés ? Des immanquables ?

Dans l’ensemble le concept du festival reste identique à l’année passée. L’emplacement sur les rives du Léman est idéal et nous ne souhaitons pas augmenter la capacité afin de garder une certaine intimité.

L’accueil du public a été repensé que ça soit à l’entrée, à la billetterie, ou au sein de l’espace restauration, où les festivaliers pourront d’ailleurs se régaler des spécialités de Mauro, un traiteur gastronomique italien très réputé en ville de Lausanne.

Nous allons également mettre en place un nouveau système de sonorisation afin de pouvoir apprécier au mieux la programmation musicale composée d’artistes étrangers tels que Mathias Kaden (DE), Florian Meindl (DE) ou Barem (AR), d’artistes suisses aussi réputés comme Ripperton, Dachshund ou Masaya ainsi que des performances live de Re:Axis (Portugal) ou Dreksler & Haerle.

La collaboration avec le D! Club pour organiser l’after party du vendredi soir est une première pour le festival. Une fois la soirée aux Pyramides terminée, les festivaliers pourront en effet se rendre dans le club du centre-ville afin d’apprécier un showcase techno du label H-Productions avec une performance live de la légende The Advent, ainsi qu’un DJ set du patron du label en personne, Cari Lekebusch.

Le Chocolate Festival a beaucoup grandi. 200 festivaliers lors de sa création en 2006, 800 en 2008, 2500 en 2011. Comment vois-tu son évolution?

Au fil des années, le Chocolate a réussi a se faire connaître auprès d’un public de plus en plus large tout en restant fidèle à une programmation musicale de qualité. Aujourd’hui, le festival a atteint une taille idéale en rapport avec son emplacement.

Comment débute une telle aventure?

L’idée de départ était très simple. Nous voulions organiser un événement autour des Pyramides de Vidy, un espace très particulier en Ville de Lausanne, une esplanade ouverte sur le lac et les Alpes.

Pour la première en septembre 2006, une demande avait été déposée auprès la commune de Lausanne qui nous avait facilement donné son aval car l’événement était de petite envergure et sur une seule journée. Depuis lors, le festival est passé sur deux jours avec des after partys organisées la nuit dans différents clubs lausannois. Cela implique une organisation plus importante et cela se fait en accord avec les différents services communaux. Cette relation de confiance est primordiale pour que le festival puisse continuer à exister dans l’avenir.

D’après toi, quels sont les éléments qui font du Chocolate Festival un événement unique?

Le fait que le Chocolate sorte la musique électronique des clubs une fois dans l’année et offre au public la possibilité de pouvoir l’apprécier sous le soleil d’été avec ses amis ou même en famille en est un élément important.

Proposer une affiche de qualité composée d'un parfait équilibre entre des artistes de renommée internationale, épaulés par les artistes les plus en vue de la scène helvétique ainsi que des talents émergeants en est un autre.

Et que tout cela puisse se faire en un lieu aussi unique rend le CHOCOLATE unique.

Comment se passent les journées d’un organisateur de festival à J-15 ? Anxieux ? Relax ?

A quinze jours du festival, la plus grande partie du travail est terminée. Tout est organisé, planifié. Il reste toujours quelques détails à régler mais l’on se concentre sur tout ce qui est lié à la promotion car on veut être vraiment sûr que tout le monde soit au courant qu’un festival exceptionnel aura lieu les 8 et 9 juin à Lausanne !

Ton meilleur souvenir du Chocolate Festival ?

En tant qu'organisateur, ce que je garde comme meilleur souvenir de toutes ces années, ce sont ces instants forts durant lesquels l’artiste et le public se trouvent et que l’on sent qu’il s'opère un vrai partage des émotions. Ce sont ces moments-là qui nous donnent l’envie de continuer à offrir à notre public ce genre d’événements.

Je garde également en mémoire des heures plus laborieuses liées peut être à un certain manque d’expérience mais surtout à un heureux succès, comme lors de l'édition 2008. Après un samedi froid et pluvieux, le soleil est revenu le dimanche accompagné d’un fort vent venant du lac. Cela nous a forcé à démonter la tente couvrant le bar qui menaçait de s’envoler. L’après-midi s’annonçait magnifique, le soleil tapait fort, il faisait de plus en plus chaud et nous n'avions pas prévu de frigos.. Les fûts de bière se réchauffaient ce qui rendait le service impossible. De plus en plus de monde rejoignait les Pyramides de Vidy et nous arrivions à court de boissons. L’ambiance était excellente mais nous étions dépassés par les événements. Certains d’entre nous sont alors partis en urgence en mission au quatre coins de la ville afin trouver des boissons fraîches. Je crois que ce jour-là nous avons dévalisé en boissons tous les petits commerçants de Lausanne afin de pouvoir satisfaire notre public. Ce sont sûrement ces moments d’improvisation dont on se souviendra le plus longtemps !

Au fait, pourquoi Chocolate Festival?

Le chocolat est ce qui symbolise le mieux le festival. Nous voulions un nom simple qui intègre à la fois une certaine idée de la Suisse et de la gourmandise. Car la mission première du Chocolate est de présenter une majorité d’artistes de notre pays. Il est également le petit plaisir que l’on s’autorise une fois dans l’année. Un instant que l’on partage avec ses amis sur une musique que l’on apprécie dans un cadre unique.

Et qui se cache derrière ce nom alléchant ?

Le festival est préparé durant l’année par une association culturelle à but non lucratif, composée de trois personnalités actives depuis de nombreuses années déjà dans le milieu de la musique électronique en Suisse: Jacqui Manini, pionnière du Festival, responsable du booking et des artistes, Felipe Acevedo, dj et producteur notoire, responsable de l’infrastructures, de la technique, du son et des lumières,  et moi-même, responsable de l’organisation, de la programmation ainsi que de la communication.

Lors du weekend de la manifestation, notre trio est rejoint par plus d’une vingtaine de bénévoles pour former ce que nous avons nommé la “CHOCOLATE Factory”, une équipe de personnes passionnées qui se chargera de tout mettre en œuvre pour que le public puisse passer un weekend CHOCOLATE inoubliable!

 

PROGRAMME:

Vendredi 8 juin

// By day / 16h00 - 23h30

Pyramides de Vidy

Mathias Kaden (Freude Am Tanzen, Jena, DE)

Masaya (Mina Records, D! Club)

Dejan (Cityfox, ZH)

Pablo Bordon (Bons Vivants, BE)

// By night / 23h00 - 4h45

D! Club, Place Centrale

Cari Lekebusch (H-Productions, SE)

The Advent - LIVE (H-Productions, UK)

Djerry C (D! Club)

 

Samedi 9 juin

// By day / 12h30 - 01h30

Pyramides de Vidy

Florian Meindl (Album LIVE act, Berlin, DE)

Barem (Minus, Argentina)

Ripperton (Perspectiv / Tamed Musiq)

Dachshund (Clapper / Highgrade, GE)

Re:Axis - LIVE (Monocline / Resopal, Portugal)

Dreksler & Haerle - LIVE (Elektrostubete, BE)

Disoul (Dyami./ Mirabilis, GE)

Walt & Allen Rich (Upgrade Music / La Ruche)

 

POUR DE PLUS AMPLES INFOS SUR LES ARTISTES, BILLETERIE ET TRANSPORT, SE REFERER AUX LIENS EN ANNEXE!

Topics
Submitted by Garance on Thu, 31/05/2012 - 16:19